OXYJeunes, votre partenaire ATL

L’ATL ou comment améliorer l’Accueil durant les Temps Libres des enfants de votre commune et soutenir les infrastructures de l’accueil extrascolaire ?

L’Accueil Temps Libre (ATL) est destiné aux enfants et aux jeunes habitant la commune ou fréquentant un établissement scolaire local. Il traite des accueils proposés en dehors du temps scolaire et familial (avant et après l’école, y compris le mercredi après-midi, week-end, congés scolaires).

L’Accueil Temps Libre est régi par de nombreuses modalités fixées par le Décret « ATL » (3 juillet 2003 relatif à la coordination de l’accueil des enfants durant leur temps libre et au soutien de l’accueil extrascolaire, modifié le 26 mars 2009). Un document édité par l’ONE peut vous donner un aperçu de ce qu’il implique : « Tout savoir sur le décret ATL ».

Par ailleurs, le décret prévoit que la Commune puisse mandater une ASBL qui se chargera de la coordination ATL.

Pour y voir clair, faisons un petit tour d’horizon :

Le décret ATL, qu’est-ce que c’est ? C’est une incitation qui :

  • vise à intégrer les structures d’accueil d’une manière coordonnée, à développer les structures d’accueil et à favoriser la création de synergies, au bénéfice des parents et des enfants.
  • confie à la Commune, la mission de coordonner l’offre d’accueil sur son territoire
  • définit les modalités pour la coordination de l’accueil des enfants durant le temps libre et le soutien aux opérateurs de l’accueil extrascolaire.

La Commune qui adhère au décret ATL s’engage à jouer un rôle de coordination et à :

  • réunir une commission communale de l’accueil (CCA) et en assurer la présidence,
  • réaliser un état des lieux,
  • établir un programme de coordination locale pour l’enfance (CLE),
  • nommer un coordinateur ATL ou mandater une ASBL,
  • apporter son soutien pour l’agrément d’opérateurs de l’accueil.

Comme mentionné ci-dessus, la Commune peut mandater une ASBL qui se chargera de la coordination ATL. Quels sont les avantages d’un tel mandat ?

  • L’énorme travail administratif lié à la coordination est assuré par l’ASBL qui connaît de façon précise les délais et subtilités à remplir
  • L’expertise au sujet du décret, de l’animation et de la coordination dans le secteur de la jeunesse
  • La flexibilité des services complémentaires au sein d’une organisation telle qu’OXYJeunes. A titre d’exemple, notre équipe peut rapidement pallier à l’absence d’un accueillant extrascolaire.
  • Le réseau et les contacts
  • Surtout : l’Administration Communale reste responsable de son programme D’une part, la représentation communale au sein de la CCA garantit la supervision du travail du coordinateur. D’autre part, la commune reste le décisionnaire final de toute initiative.